Latest Entries »

La technologie de l’information et de la communication de nos jours peut s’avérer un élément important que nous pouvons introduire dans nos classes. De plus en plus nous voyons les élèves avec des ipod touch et c’est notre devoir d’être capable d’accompagner cette société technologique et de les introduire à des fins pédagogiques. Je crois que le monde extérieur peut apporter beaucoup à la salle de classe. Toutefois, le rôle de l’enseignant concernant l’usage des TIC  en général devient important car il doit s’assurer  de respecter la directive 311 du Nouveau-Brunswick.

Tout d’abord nous devons porter une attention tout aussi particulière sur les conséquences que peuvent apporter ces usages extérieurs. Les élèves peuvent développer  de mauvaises habitudes que ces réseaux sociaux offrent et qui peut créer une dépendance et même mener à un épuisement cérébral. C’est alors que ces conséquences  peuvent les déranger dans leur travail comme le soulignait la psychologue de l’Université de Sherbrooke dans le reportage Internet : Facebook et Twitter à l’école – Le reportage de Janik Tremblay. Pour éviter toute chose, nous nous devons de connaître et comprendre tous nouveaux outils avec ses forces et ses limites face à l’utilisation pédagogique .

D’après moi, en m’inspirant de l’expérimentation de David Martel : Twitter avec des élèves de première secondaire , nous sommes capables de pouvoir faire interaction entre le monde extérieur en permettant une expérience enrichissante dans un contexte pédagogique. Comme David Martel a su le faire dans son cours de français grâce à http://canadaapp.apple.com/ca/fr/digitallearning/info/

Il suffit d’être créatif et d’y mettre de l’effort pour avoir un travail de qualité. . Un autre exemple  chez les élèves de quatrième année de la Central Elementary School à Escondido, en Californie qui ont utilisé le Ipod Touch avec des logiciels pertinents pour faire de l’alphabétisation et qui ont démontré un taux de progressions incroyable. http://www.apple.com/ca/fr/education/stories/escondido/

Par exemple, c’est à partir du Web 2.0 qu’il devient alors plus facile de partager nos idées entre enseignants pour faire en sorte que le monde extérieur devient de plus en plus enrichissant pour les élèves << Le Web 2.0 et les profs >>  devient alors un bon exemple pour nous. C’est grâce à la participation de tous les enseignants que se Web 2.0 forme  un manuel pédagogique de grande valeur. Le partage de test entre enseignant et d’activités permet à l’enseignant de s’enrichir davantage pour être prêt à donner de l’information pertinente et être là pour ces élèves.

De ce fait,  le monde extérieur peut être une façon d’enrichir l’expérience éducative des élèves, quoique nous devons faire attention aux applications que nous utilisons et d’éduquer l’élève aux dangers du web.

Explique les ressemblances et les différences du Web 2.0 et les manuels pédagogiques?

L’utilisation des réseaux sociaux de nos jours est très présente. En m’inspirant du lien sur YouTube : Réseautage personnel et vie privée http://www.youtube.com/watch?v=9QQ9no1H6lI nous pouvons apercevoir qu’il y a de plus en plus de gens qui laissent leurs traces de leur identité numérique un peu partout en partageant leur vie privée avec autrui. Je crois qu’il est nécessaire et important de créer notre identité pour être le seul détenteur de notre propre identité et être capable de créer notre vraie identité comme nous pouvons apercevoir dans la vidéo sur L’identité numérique http://www.youtube.com/watch?v=88Y8mjSknIc&feature=related .Toutefois pour que les réseaux sociaux ne soient pas nuisibles à nos relations interpersonnelles et professionnelles nous nous devons de limiter certaines informations que nous dévoilons sur ces réseaux car n’oublions pas que nos traces sont permanent. C’est pourquoi les jeunes devraient être éduqués sur l’impact que les réseaux sociaux peuvent avoir sur leurs amis, camarades et même futurs emplois. Ainsi, les amener à réfléchir sur ce qu’ils vont publier ou pas.

Tout d’abord nous pouvons distinguer les réseaux sous 2 catégories soient sociaux et professionnels. Il est certain que les réseaux sociaux peuvent être plus aptes à rendre notre vie privée dommageable mais il est toutefois possible de pouvoir contrôler ceux-ci et les rendre à des fins professionnels convenables. Je crois qu’il est important de créer notre propre identité et d’être le contrôleur de celle-ci car il est très facile pour certains de faire un vol d’identité et perturbé ta vie. Pourquoi ne pas contrôler nos traces de façon à ce qu’elles soient à des fins professionnelles.

D’après moi, en m’inspirant du reportage de Mario-portefoliohttp://www.dailymotion.com/video/x8m3lf_marioportefolio_school je crois qu’il est important de faire connaître aux élèves l’importance du portfolio électronique. Le fait de partager leurs intérêts leurs accomplissement et leurs compétences sur le web leurs permettent d’ouvrir certaine porte au monde du travail. C’est alors que si votre nom est recherché sur google et que votre portfolio est bien encadré et authentique à vous vous gagner des points chez certaines entreprises. Selon moi ce site web : http://eduportfolio.org/pages/eportfolio représente bien le portfolio électronique.

Pour terminer,  nous devons prendre soin de notre identité numérique et d’être vigilant sur les traces que nous laissons.

Selon vous comment Facebook pourrait un jour mener à des fins pédagogiques? Expliquer en ressortant des activités.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.